Petra

La ville de Petra, principale destination du voyage, a élu l'une des sept nouvelles merveilles et a été classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Vous découvrirez l'effet choquant que le "chef-d'œuvre total" de Petra exerce sur le visiteur; La particularité de la cité antique des Nabatéens et sa beauté incontestée rendent difficile toute description plausible du lieu qui, à partir de l'entrée, offre au visiteur un voyage passionnant et hors du temps. Petra est accessible via le Siq, une gorge d'environ 1,2 km de long sur quelques mètres de large, où vous pourrez commencer à admirer tout le talent avec lequel les Nabatéens ont travaillé ce roc à rayures rouges et roses. Après les premières tombes, des canaux de collecte d’eau, des sanctuaires et des statues, apparaît le célèbre et mystérieux El Khasneh (Le Trésor, Ier siècle avant notre ère), qui se dévoile sculpté sur le mur vertical situé à l’entrée de la ville, avec ses 28 mètres de large et 40 mètres de haut. À partir de là, le chemin s’élargit et la rue des façades dessine.

 

Plus de quarante tombes et maisons sont construites dans les deux côtés, dans un style rappelant l’architecture assyrienne. Sur la gauche se trouve le théâtre, construit par les Nabatéens et après la conquête romaine de 106. Une large vallée s'ouvre ensuite avec la route à colonnes qui abritait le centre vital de la ville antique avec le marché, le palais royal et une série de de hautes colonnes appartenant à un temple corinthien, au temple des lions ailés, au tribunal, aux tombeaux royaux et enfin, après avoir franchi la porte de Trajan, vous arriverez dans la zone en dessous du Qasr al-Bint Firaun, qui selon une légende bédouine appartenait à la fille du pharaon.

 

 Visite des tombeaux royaux, puis arrivée dans la zone des restaurants. Arrêt pour le déjeuner. Dans l'après-midi, continuez jusqu'au monastère (El Deir), situé de l'autre côté des montagnes et accessible par un escalier d'environ 1000 marches. Il est construit dans un style architectural semblable au célèbre "Trésor", mais ses dimensions sont plus grandes.

 

 La porte principale mesure 8 mètres de haut, tandis que la façade a une largeur de 50 mètres et une hauteur de 45 mètres. Il a été construit par les Nabatéens entre le II et le Ier siècle av. en tant que tombeau du roi Obodas Ier, mais plus tard au cours de la période byzantine, il fut utilisé comme monastère; à l'intérieur, plusieurs croix sculptées y furent trouvées

.