Théâtre Romain

Le théâtre romain d'Amman compte 6 000 places et remonte au IIe siècle, à l'époque romaine, lorsque la ville était connue sous le nom de Philadelphie. Le théâtre et l'Odéon à proximité flanquent la nouvelle place hachémite du sud et de l'est respectivement, tandis que le Nymphaeum romain se trouve à quelques pas du nord-ouest.

 

Le théâtre a été construit sous le règne d'Antonio Pío (138-161 de notre ère). La grande structure, fortement inclinée, pouvait accueillir environ 6 000 personnes: construite à flanc de colline, elle était orientée vers le nord pour protéger le soleil des spectateurs.

 

Il était divisé en trois sections horizontales (diazomas). Les entrées latérales (paradoi) existaient au niveau du sol, l’une menant à l’orchestre et l’autre à la scène. Les salles situées derrière ces entrées abritent maintenant le Musée de la tradition populaire de Jordanie, d’une part, et le Musée du folklore de Jordanie, de l’autre.

 

La partie la plus haute des sièges de théâtre, connue en anglais britannique comme "les dieux", bien que loin de la scène, offre d'excellentes vues, tandis que les acteurs peuvent être entendus clairement, en raison de l'inclinaison de la grotte.

 

Le théâtre est désormais utilisé comme un lieu d'activités culturelles comme la Foire internationale du livre d'Amman, la cérémonie de remise des prix du marathon d'Amman et des concerts de musique, notamment le festival de musique Al-Balad.